Aujourd’hui, le transport solidaire n’est pas clairement défini par la loi. C’est à cette problématique que va essayer de répondre la LOM (Loi d’Orientation des Mobilités) d’ici la fin de l’année 2019. Toutefois, rien n’interdit la création de structures de transport solidaire, tant que celle-ci a lieu dans le cadre d’un fonctionnement associatif, et couvre l’ensemble de ses membres avec une assurance responsabilité civile. C’est dans ce cadre qu’évoluent la plupart des structures que nous avons rencontrées.

Catégories :

0 commentaire

Comment on this FAQ

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *